Félix Tshisekedi prône des initiatives entrepreneuriales au profit de la Jeunesse

Le Président de la  République Félix Antoine Tshisekedi s’engage, au cours de son mandat à la tête du pays, à encourager toutes les initiatives entrepreneuriales au profit des jeunes, à travers des programmes appropriés.

Le Chef de l’Etat compte, sous son impulsion, sur un programme visant l’innovation dans ce secteur et adopté au cours de la 13ème   réunion du Conseil des ministres présidé la semaine dernière  par le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde, par visioconférence.

Il s’agit du « Programme de Développement et d’Innovation en Entrepreneuriat des Jeunes en République Démocratique du Congo » (ProDIJE) porté par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises, qui projette la construction d’infrastructures spécifiques dédiées à booster et à encadrer les initiatives entrepreneuriales dans le chef des élèves et étudiants.

Toutes les provinces visées

« En vue d’envisager la mise en œuvre rapide de ce Programme, le ministre d’Etat, ministre de l’Entrepreneuriat des Petites et Moyennes Entreprises a sollicité auprès du Conseil l’adoption du ProDIJE afin de permettre son implémentation dès l’année scolaire 2021-2022 en ce qui concerne la réforme des programmes de l’enseignement primaire, secondaire, technique et universitaire », a indiqué  notamment le ministre de la Communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, dans son dernier compte rendu.

Le ministre d’Etat a sollicité, en outre, la levée d’une option claire, entre un financement à hauteur de 100 millions USD, pour 12 provinces uniquement, ou 200 millions USD pour toutes les 26 provinces du pays.

De même, l’autorisation du ministre des Finances d’introduire une requête pour l’obtention de 100 millions USD de la première phase du ProDIJE, auprès de la Banque Africaine de Développement, dont l’accord de principe a déjà̀ été acté, a été également évoquée.

L’extension du ProDIJE à toutes les 26 provinces de la RDC est envisagée, renseigne-t-on, ce qui a poussé le ministre d’Etat à inviter  le ministre des Finances à introduire la requête auprès d’autres bailleurs des fonds, afin d’obtenir les 100 millions USD supplémentaires.

Ce dossier a été soumis aux débats et délibérations des ministres, avant d’être adopté, rappelle-t-on.

ACP Congo

Posted on

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *